Un voyage à l’arrêt

Poème

Prendre la route à l’arrêt

Est le chemin décidé

Pour partir en secret

Dans les plus belles entités

 

La conduite n’est pas maitrisée

Qu’importe, ce n’est pas une nécessité

La route est toujours ensoleillée

La météo n’a pas droit de cité

 

Bosse, chemin et vallée

Tout est traversé

Le vent vient fouetter

Le visage qui s’ouvre à la gaité

 

Mille exploits sont affrontés

Que d’aventures se sont présentées

Sur ce trajet enivrant

Tous les obstacles sont exaltants

 

S’il est nécessaire de voler

La machine infernale peut s’en charger

Un instant de magie est offert

Au bambin qui traverse montagnes et désert

 

Et pourtant tout se passe à l’arrêt

Sur le vieux tracteur abandonné à ses regrets

Il retrouve toute sa vivacité et sa grandeur

Grâce à l’enfant qui en devient son voyageur

 

Delfosse Emmanuël  la Ferme du Pré Charmant

at accumsan nunc suscipit sed massa dolor. dictum lectus libero mi,

Pin It on Pinterest