Poème

Poème

Poème A découvrir   Les torpeurs de la nuit broient l’âme que je suis Elles brûlent, tranchent, cisèlent les entrailles sans faire de bruit Tout est reçu comme souffrance Le corps en subit les conséquences   La réalité en est dénaturée La vision de la vie est...
risus. libero elit. at et, adipiscing Praesent Donec

Pin It on Pinterest